Écouter

Inutile de dire que, pour avoir une qualité sonore optimale, on ne peut pas utiliser la sortie «casque» de l’ordinateur! On va envoyer les données numériques vers un DAC (Digital-to-Analog Converter). Il y a plusieurs possibilités.

  1. Certains ordinateurs ont une sortie optique (généralement à la norme « Toslink« ) que l’on peut relier à l’entrée optique de certains DAC. Sur les Mac, la sortie optique est généralement la même que la prise casque, qui est en même temps sortie audio 3.5 mm et sortie optique. Il faut juste une petite pièce d’adaptation.

  2. La solution la plus répandue, c’est une liaison USB. De très nombreux DAC ont une entrée USB que l’on peut attaquer directement depuis une sortie USB de l’ordinateur.

  3. Certains DAC — en particulier des DAC «haut de gamme» — n’ont pas d’entrée USB. Il faut alors passer par un adaptateur “USB → S/PDIF”. Il en existe de toutes sortes, nous en reparlerons.

  4. Anecdotiquement, il existe quelques DAC — notamment professionnels — qui ont une entrée Firewire. La pérennité de cette liaison est aujourd’hui douteuse.

  5. Autre possibilité: une carte audio-numérique spécialisée, avec une sortie S/PDIF, installée dans un ordinateur. Cette solution n’est évidemment pas envisageable dans le monde Mac, mais elle est couramment employée dans le monde PC/Windows et dans le monde Linux.

  6. Dernière possibilité: la liaison réseau Ethernet. Le DAC est alors une «platine réseau» et il faut, à l’autre bout, un ordinateur configuré en serveur ou un serveur NAS. Une variante de cette solution, c’est de remplacer la liaison Ethernet par un réseau sans fil de type WiFi.

Le 18 février 2017

logo Olivier Spinnler